Home > Actualités > Enfumage complet sur le revenu paysan !
Partager sur :
LOI EGALIM
24.05.2018

Enfumage complet sur le revenu paysan !

23.05.2018 - Paris.

Suite à la mobilisation et la discussion avec les élus, un amendement que nous portions sur le renforcement du rôle de l’Observatoire sur la formation des prix et des marges a été adopté.

Devant l'Assemblée nationale, la Confédération paysanne a sorti des fumigènes pour dénoncer l’enfumage que représente cette loi et des sifflets pour demander un arbitrage public des négociations commerciales.

On ne peut pas dire que les paysannes et paysans n'aient pas de boulot dans les champs en ce moment ! Pourtant, plus de cinquante militant.e.s de la Confédération paysanne ont pris le temps d'aller manifester hier devant l'Assemblée Nationale pour exiger des députés qu'ils prennent enfin leurs responsabilités et garantissent un revenu digne pour tous les paysans.

Un dispositif policier impressionnant était déployé aux abords de l'Assemblée Nationale. Après l'occupation du ministère de l'agriculture pour la défense des surfaces pastorales, il faut croire que la Conf' inquiète le pouvoir. Cela ne nous a pas empêché d'allumer une quinzaine de fumigènes pour dénoncer l'enfumage que représente cette loi et de sortir les sifflets pour demander un arbitrage public des négociations commerciales.

Laurent Pinatel (porte-parole) et Nicolas Girod (secrétaire national en charge de la loi) ont égrainé les revendications de la Confédération paysanne : interdiction d'acheter les produits en dessous du prix de revient, sanctionner lourdement le non-respect des contrats par les transformateurs ou les distributeurs et obtenir un arbitrage public des relations commerciales agricoles. Sur le titre II du projet de loi, la Confédération paysanne fera tout pour rendre la transition agricole possible en autorisant les PNPP*, en légiférant contre les nouveaux OGM et en permettant le développement des abattoirs mobiles.

De nombreux députés sont venus à notre rencontre : Sandrine Le Feur (LREM-29), Dominique Potier (PS-57), Stéphane Le Foll (PS-72), Jean Lasalle (64), François Ruffin (LFI-80), Sébastien Jumel (PCF-76), André Chassaigne (PCF-63), Loic Prud'homme (LFI-33), Michel Larive (LFI-09), Joaquim Pueyo (PS-61), Richard Ramos (MODEM-45), Laurence Maillart-Méhaignerie (LREM-35)… Ils ont été nombreux à nous confier leurs doutes sur l'efficacité de cette loi.

La Confédération paysanne s'est également mobilisée en départements comme dans l'Herault, où elle a muré la permanence d'un député, dans le Jura ou en Vendée.

 

LA MOBILISATION PORTE SES FRUITS

 

Hier soir, suite à l'interpellation de nos élus, un amendement que nous portions sur le renforcement du rôle de l'Observatoire sur la formation des prix et des marges a été adopté contre l'avis du gouvernement et du rapporteur

La mobilisation a donc commencé a payer !

Nous resterons mobilisés pendant tout l'examen du projet de loi.

 

NOUS CONTACTER Mentions légales Confédération Paysanne du Rhône -
58 rue raulin - 69007 LYON - 04 78 38 33 97 - 69[at]confederationpaysanne.fr