Home > Actualités > L' État abandonne les agriculteurs en détresse
Partager sur :
SOCIAL
18.05.2018

L' État abandonne les agriculteurs en détresse

18.05.2018 -
Alors que 3 500 agriculteurs ont bénéficié de l’"aide au répit" en 2017, pour les personnes en situation de "burn out", les ministères de l’Agriculture et des Finances n’ont pas souhaité reconduire l’enveloppe dédiée.

 

 

Ce dispositif tout récent, permettant entre autre de financer le remplacement des paysans sur leur ferme pour « souffler », sera cependant maintenu « dans la plupart des caisses », annonce le président de la MSA*, « sur leurs fonds propres » et « au détriment d'autres mesures financées habituellement par l'action sanitaire et sociale ».

Pour la Confédération paysanne qui avait proposé et obtenu fin 2016 une enveloppe de 4 millions d'euros pour financer ce dispositif, ce retrait est d'autant plus scandaleux que son bilan est très positif : Près de 92 % des exploitants ayant eu recours au dispositif se disent satisfaits ! 92% !!!

La moitié des 3500 exploitants aidés en 2017 ont bénéficié de 10 jours de remplacement et 20 % d'entre eux de 8 jours.

« J'étais seule sur la ferme, j'ai failli foutre le feu, un copain paysan m'a dit et redit d'appeler SOS agriculteurs mis en place par la MSA* » témoigne une agricultrice début janvier 2018. « J'ai parlé à une psychologue du travail….elle connaissait mon métier... elle m'a entendue… et j'ai ainsi eu deux semaines de droit au répit et des séances de psy gratuites, un suivi… à la fin de l'année dernière, elle m'a rappelé et m'a proposé un nouveau droit au répit pour 2018. »

Malgré nos interventions, dont un courrier argumenté en février au Président de la république, et une intervention à nouveau hier auprès de la conseillère d'Emmanuel Macron sur le sujet, le gouvernement nous a donné une fin de non recevoir !

 

Post facebook à partager

 

NOUS CONTACTER Mentions légales Confédération Paysanne du Rhône -
58 rue raulin - 69007 LYON - 04 78 38 33 97 - 69[at]confederationpaysanne.fr