Home > Actualités > Coronavirus : Organisons la vente directe dans le Rhône
Partager sur :
SANITAIRE
17.03.2020

Coronavirus : Organisons la vente directe dans le Rhône

17.03.2020 -
Circuits courts et vente directe sont perturbés par les mesures de confinement. Le gouvernement a annoncé la fermeture des marchés, sauf dérogations. Le point sur la réglementation et un appui pour structurer l'offre.

Le 23 mars, le gouvernement a annoncé la fermeture des marchés, sauf dérogations.

 

Réglementation : Les dérogations pour les marchés facilitées, demandez-les !

 

Information en date du 24 mars 2020 :

Le décret qui interdit les marchés, sauf autorisation préfectorale, indique : 

"La tenue des marchés, couverts ou non et quel qu'en soit l'objet, est interdite.Toutefois, le représentant de l'Etat dans le département peut, après avis du maire, accorder une autorisation d'ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement de la population si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place sont propres à garantir le respect des dispositions de l'article 1er et de l'article 7."

A la lecture de ce décret, nous interprétons que les livraisons et retraits de commandes en ligne (y compris à la ferme sous forme de drive) restent autorisés. Nous avons eu la confirmation par le Préfet de région le 24 mars, que les Amap* étaient également maintenues.

La Confédération paysanne estime que l'approvisionnement alimentaire de la population doit pouvoir se poursuivre en dehors des grandes surface. Cette crise du Covid-19 ne doit pas détruire le travail quotidien que nous menons pour relocaliser la production et assurer la souveraineté alimentaire. Cette crise ne doit pas profiter à la concentration de la production et au circuit de distribution par les grandes surfaces car rien ne justifie que ces espaces soient plus protecteurs que les circuits en vente directe. Ainsi, nous nous mobilisons pour maintenir au maximum la possibilité de points de vente directe (marchés, vente à la ferme, etc).

Voici pouquoi la Confédération paysanne du Rhône a envoyé un courrier à la Préfecture du Rhône demandant d'accorder des dérogations aux communes qui souhaiteraient le maintien de leur marché.

 

màj 26 mars : Avancée ! 65 marchés du Rhône autorisés par le Préfet !

Par arrêté du 25 mars, le Préfet du Rhône a autorisé la tenue des marchés alimentaires dans 65 communes du Rhône.

La liste : Albigny-sur-Saône, Anse, Beaujeu, Beauvallon, Bessenay, Brussieu, Bully, Chambost-Longessaigne, Charly, Charnay, Châtillon, Chazay-d'Azergues, Coise, Collonges-au-Mont-d'Or, Communay, Condrieu, Couzon-au-Mont-d'or, Dardilly, Deux-Grosnes, Echalas, Fleurie, Givors, Grandris, Grigny, Haute-Rivoire, Irigny, Juliénas, Lamure-sur-Azergues, Larajasse, Les Chères, Longes, Marcy-L'Etoile, Messimy, Millery, Montagny, Montanay, Morancé, Mornant, Orliénas, Pommiers, Poule-les-Echarmeaux, Le Perréon, Pusignan, Saint-Bonnet-de-Mure, Saint-Genis-Laval, Saint-Georges-de-Reneins, Saint-Germain-au-Mont-d'Or, Saint-Germain-de-Nuelles, Saint-Laurent-de-Chamousset, Saint-Laurent-d'Agny, Saint-Laurent-de-Mure, Saint-Martin-en-Haut, Saint-Pierre-de-Chandieu, Saint-Symphorien-sur-Coise, Sainte-Foy-L'Argentière, Taluyers, Tassin-le-Demi-Lune, Thurins (pour la commune déléguée de Mardore), Thizy-les-Bourgs, Toussieu, Vaugneray, Vernaison, Villechenève, Vourles, Villié-Morgon.

Demande en cours pour le marché de la Croix-Rousse (Lyon)

 

 

màj 27 mars : Nouvelle victoire : Dérogation étendue pour les marchés !

Le gouvernement vient d'envoyer à toutes les préfectures un guide méthodologique qui permet d'étendre les possibilités de déroger à la fermeture des marchés et qui définit un protocole sécurisant pour toutes et tous (élus, producteurs, consommateurs). Il reconnaît ainsi que l'application de règles sanitaires strictes permet la tenue de toute forme de vente alimentaire.

La Confédération paysanne se félicite que par cette décision le gouvernement entende raison et revienne sur l'interdiction unilatérale de la tenue des marchés alimentaires

 

 

 

 

 

 



 

 

Débouchés pour les producteurs du Rhône

 

Tableau offre / demande

 

En lien avec GESRA Groupement des Epiceries Sociales et Solidaires Rhône-Alpes Auvergne , le Réseau AMAP Auvergne Rhône-Alpes, les points de ventes collectifs du réseau Terre d'envies, nous voulons aider du mieux que nous pouvons à mettre en place des système efficaces, sécurisés pour nourrir au mieux la population. Nous mettons en place un tableau en ligne pour aider les producteurs ayant des surplus à écouler leur marchandise

 

 

 

Obtenir des dérogations pour les marchés

Nous incitons les municipalités qui le souhaitent à obtenir des dérogations pour maintenir leurs marchés, tout en adoptant des consignes de sécurité drastiques (courrier type à destination des mairies sur demande)

 

 

 

Autres pistes de débouchés

 

Amap*

Le réseau Amap* Aura peut vous aider à mettre en place une amap en uirgence et à distance. Contactez les !

 

Promus

vous achete votre production, mais avec des frais

 

 

Mesures à mettre en place pour les municipalités

 

Nous incitons les municipalités qui le souhaitent à obtenir des dérogations pour maintenir leurs marchés, tout en adoptant des consignes de sécurité drastiques. Contactez nous si vous souhaitez un appui (courrier type sur demande)

Nous incitons également les municipalités à communiquer sur leur site internet et réseaux sociaux sur une liste de lieux où se procurer des produits paysans

 

 

Post facebook à partager

 

NOUS CONTACTER Mentions légales Confédération Paysanne du Rhône
58 rue raulin - 69007 LYON - 04 78 38 33 97 - 69[at]confederationpaysanne.fr