du Rhône

CALAMITÉS

Sécheresse : la situation exige de réagir bien plus vite

Pour les éleveurs, l'hiver a commencé fin juillet, début août . 26.10.2018 .


26.10.2018 La Confédération paysanne alerte depuis des mois sur la situation de sécheresse qui touche les paysan-ne-s. La réunion d’un comité des calamités agricoles annoncée pour « fin novembre, début décembre » arrive trop tard !



La Confédération paysanne demande au gouvernement d'agir d'ici-là sur plusieurs leviers :

  • encadrer et organiser les approvisionnements de fourrage pour mettre fin à la spéculation qui sévit ;
  • subventionner le transport de fourrage
  • mettre en place une veille psychologique pour prévoir un suivi pendant et à la sortie de l'hiver. C'est à ce moment-là que le fourrage disponible sera encore plus rare et que les problèmes de trésorerie vont se poser.
  • prendre en charge les cotisations MSA* du 4eme trimestre, à un moment qui sera très critique.

L'État doit sensibiliser et mobiliser tous les agents des services publics (Direction des services vétérinaires, contrôleurs laitiers…) et les acteurs qui côtoient au quotidien les paysan-ne-s pour qu'une attention particulière leur soit accordée.

Par ailleurs, la Confédération paysanne dénonce le fait que des produits végétaux partent dans des méthaniseurs en France comme à l'export, notamment en Allemagne, alors que les éleveurs et éleveuses manquent de fourrage pour nourrir leurs animaux.

Or si les éleveurs et éleveuses n'ont ni foin ni pâturage, le risque est grand qu'ils soient contraints de vendre plus de bêtes que prévues, ce qui ne manquera pas d'avoir des conséquences sur le cours de la viande, déjà fragilisé.

Toutes ces mesures doivent être mises en œuvre urgemment et figurer dans le plan de calamités agricoles. Le gouvernement qui a tardé à réagir sur la sécheresse doit donc en urgence rattraper ce retard à l'allumage, alors que 61 départements sont touchés par des restrictions d'eau.

 

[VIDEO] Laurent PINATEL sur RMC

 

"On a aujourd'hui des tonnes de maïs qui attendent d'être mangées par des méthaniseurs plutot que par des bêtes" scande le Porte-Parole de la Confédération paysanne au micro de "Bourdin direct" le 23 octobre.

 

MOBILISATIONS
Non à l'A45 !
Victoire ! Mobilisation exemplaire contre ce projet d'autoroute d'un autre siècle entre Lyon et St Etienne, relancé ...
en savoir +

Pour un revenu agricole décent !
Législatives et états généraux de l'alimentation en 2017, loi agricole prévue en 2018... La Confédération paysanne ...
en savoir +

Pétition pour une justice vraiment accessible
Le projet de "Nouvelle loi sur la justice" rend notamment l'avocat obligatoire devant le Tribunal paritaire des ...
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales