du Rhône

FONCIER

L’A45 jugée « non prioritaire », exigeons son abandon !

Saint-Maurice-sur-Dargoire . 02.07.2017 . La mobilisation du 1er et 2 juillet 2017 a été déterminante.


01.02.2018 La Confédération paysanne du Rhône se félicite des conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, remis ce jour : l'autoroute A45, censée doubler l’autoroute A47 existante entre Lyon et St Etienne, est jugée non prioritaire par le gouvernement.

Le gouvernement propose de lancer en 2019 un grand débat sur les transports dans la région lyonnaise, afin d'étudier une alternative "acceptable par tous".

C'est une position de bon sens pour l'ensemble des paysannes et paysans des Coteaux du Lyonnais et du Jarez, que ce projet d'autoroute piétinait au nom du développement économique. Comme si les 375 fermes menacées par le tracé, ne créaient pas d'emploi et de richesse sur notre territoire !

C'est une première victoire pour la Coordination des opposants à l'A45, dont fait partie la Confédération paysanne, alors qu'il y a tout juste 8 mois, tout laisser penser que l'autoroute serait construite rapidement. En juin 2017, il ne manquait que la signature du décret donnant concession à Vinci pour lancer les expropriations !

L'exceptionnelle mobilisation des 1er et 2 juillet dernier, avec 128 tracteurs et 10 000 personnes rassemblées à St Maurice sur Dargoire a été déterminante ! La Confédération paysanne se félicite d'y avoir cru, de ne pas avoir baissé les bras, d'avoir su aussi cacher ses couleurs au moment où il le fallait pour mobiliser largement en dehors de toute étiquette syndicale !

Ce rapport ne suffit pas pour autant : Le gouvernement doit maintenant abroger la déclaration d'utilité publique, qui sera caduque en 2020, et annoncer publiquement qu'il ne signera pas le décret de concession. C'est la seule façon de tourner définitivement la page à ce projet du siècle passé et ainsi consacrer les financements prévus à l'amélioration effective des transports du quotidien entre la Loire et le Rhône.


Contacts presse :
Antoine PARISET, maraîcher à Orliénas, Porte-Parole départemental : 06 45 71 30 76
Jérôme GUINAND, éleveur à Mornant, membre du comité départemental : 06 66 93 68 99
Samuel RICHARD, animateur syndical : 04 78 38 33 97

 

 


Consulter le rapport Duron

 

 

 

 
 
 

Crédits photos : Andréa BLANCHIN
Mentions légales